COVID 19

(modifié le 09/05/20)

Le COVID-19 (Corona Virus disease -19) appelé aussi 2019-n CoV ou SARS-CoV-2 (severe acute respiratory syndrome coronavirus 2) fait parti des coronavirus
(ce nom provient de son apparence en forme de couronne).

Il existe des coronavirus qui provoquent des  infections bénignes chez l’homme (HCoV 229 E, HCoV NL 63, HCoV OC 43, et HKU 1) d’autres provoquent des infections plus graves MERS-CoV,  et SARS-CoV )

Le séquençage du virus a montré seulement 79% de similitude avec le SARS-CoV,
50 % avec le MERS-CoV,
96 % d’identité avec celui d’un virus de chauve-souris et
99% d’identité avec le génome d’un coronavirus détecté chez le pangolin. 


Pour plus de détails concernant la pathologie COVID-19  (selon the Lancet le 15/02/2020)
Caractéristiques épidémiologiques et cliniques de 99 cas de la nouvelle pneumonie à coronavirus 2019 à Wuhan, Chine


Transmission / contagion / mortalité

Se transmet par les gouttelettes nasales ou buccales qui se propagent lorsqu’une personne atteinte de COVID-19 tousse ou expire et qu’une autre personne les inspire ou quand ces gouttelettes se déposent sur les objets autour de cette personne et quelqu’un d’autre touche les surfaces contaminées et se frotte le nez, les yeux  ou la bouche.
(d’après l’OMS)

(ISOLEMENT  AIR  ET  CONTACT )

 

Comparaison avec d’autre pandémies
(d’après le site de South China Morning Post)

Extension des récentes pandémies dans le monde
Vitesse d’extension et mortalité comparés entre COVID-19 et SRAS

 

Survie du virus 

Le SRAS-CoV-2 reste
« viable »
3 h dans les aérosols,
24 h sur le carton
72 heures sur le plastique et l’inox
mais avec une diminution plus rapide de la concentration sur l’inox  que sur le plastique
(d’où une baisse du pouvoir infectieux)

(d’après une publication du NEJM du 17/03/20)

 

Gestes barrière  / Prévention / Protection 

Gestes barrière

+ d’infos sur les gestes barrières 
+ d’infos sur le confinement : 

 

Moyens de protection

Vu qu’il s’agit d’une infection respiratoire
on parlera obligatoirement des masques (isolement respiratoire)
mais il se transmet aussi par le contact (d’où la nécessité d’une bonne hygiène des mains) et du nettoyage des surfaces.

Pouvoir de filtration des masques

L’image ci-dessus montre la taille à l’échelle des pores d’un masque chirurgical (2 µm)
et d’un masque FFP 2 (0,3 µm)
comparativement au COVID-19 = 0,12 µm. (ou SARS-COV-2 selon Wikipedia)  

On se rends compte que quand on porte des masques de soins,
les virus peuvent rentrer par « camions »
il y a de la place pour l’entrée des coronavirus par rangées de 16

et dans le meilleur des cas pour les masques FFP 2 les virus peuvent rentrer 2 par 2 (voir 4 par 4)


Masque chirurgical ou masque de soins

Conçu pour protéger le patient contre les aérosols émis par le soignant
(c’est une sorte de mouchoir permanent protégeant le patient du soignant)
mais ils protègent aussi le soignant des projections des liquides*
 provenant du patient au cours des soins ou d’acte de chirurgie


Masque de protection (contre les aérosol)

Qualifié aussi d’APR (appareil de protection respiratoire)
Les lettres FFP  correspondent à Filtering Face-piece Particles de l’anglais
pour désigner pièce filtrante faciale

L’efficacité des filtres anti-aérosols (solides ou liquides) est évaluée au moyen d’un essai normalisé
utilisant un aérosol de diamètre moyen 0,6 µm (particules de 0,01 à 1 µm)

Les filtres P1 arrêtent au moins 80 % de cet aérosol 
Les filtres P2 arrêtent au moins 94 % de cet aérosol 
Les filtres P3 arrêtent au moins 99,95 % de cet aérosol

A cela il faut ajouter l’étanchéité de la pièce faciale,
dans le cas d’un masque type canard qui ont les meilleurs résultats en matière de fuite

on trouve 22% de fuite autour du visage pour les FFP1,
8 % pour les FFP2 et
2% pour les FFP3


Pour en savoir plus sur les masques …


mais aussi des lunettes (car les yeux sont une porte d’entrée dans l’organisme pour ce type de germes)
des charlottes (pour éviter d’emporter dans ses cheveux les germes en suspension dans l’air).
et aussi des surblouses imperméables pour les personnels exposés aux patients positifs au COVID 19

En réanimation

Endroits risqués

 

Les images ci-dessous montre comment les équipes de réa COVID-19 en Chine s’habillent :

Contamination des soignants en Chine

(d’après les données du South China Morning Post au 14 février 20)

En pratique comment faire :

Technique d’habillage et déshabillage
(extraite du manuel de prévention du COVID-19 rédigé par l’équipe de FAHZU)
cette équipe a eu zéro contamination de personnel soignant !
⇒ leurs pratiques méritent d’êtres considérées

Quelques vidéos pour voire comment font les uns et les autres :

… ensuite à chacun de faire ce qui lui convient !
ou ce qui est possible !

 

Traitements 

Comme le temps presse, les scientifiques ont adopté une la stratégie de tester des produits virostatiques connus pour être actifs contre le VIH, le virus Ebola, le MERS-CoV ou le SARS-CoV et évaluer leur efficacité contre le SARS-COV-2

Produits en cours de test
(donnés du 16 mars 2020)

(tableau provenant du site drugvirusinfo)

 

5 médicaments ont été approuvés en Chine pour leur efficacité in vitro contre le COVID 19 :

la ribavirine, le penciclovir, le nitazoxanide, le nafamostat, la chloroquine, le remdesivir (GS-5734) et le favipiravir (T-705) 

 


Avertissement au lecteur
Cette page regroupe des informations récupérée de plusieurs sources à titre documentaire
et ne remplace en aucun cas une consultation médicale car seul votre médecin est habilité à prescrire des examens complémentaires et/ou des médicaments


Association Lopinavir/Ritonavir et umifénovir

L’association Lopinavir/Ritonavir (anti HIV) associé à umifénovir
L’équipe de FAHZU rapporte une négativation des test en 12 j (pour 49 patients)

Remdésivir

Virostatique contre les virus d’Ebola et de Marburg.
Son efficacité contre le MERS-CoV sont tirées d’études in vitro et chez la souris. 

Darunavir-cobicistat

Association Darunavir-cobicistat (Rezolsta®, Prezcobix®) utilisée contre le VIH. 
Cette association a été utilisée par l’équipe de FAHZU chez les patients intolérants à l’association Lopinavir/Ritonavir 

 

Favipiravir

Cette molécule a été utilisée par l’équipe de FAHZU chez les patients intolérants à l’association Lopinavir/Ritonavir 
à la posologie de 1600 mg au début puis 600 mg  x 3/j

 

Les stéroïdes

Le produit testé est la méthylprednisolone,
(pour les patients de réanimation
arrivés au stade de SDRA pour limiter la réaction inflammatoire et éviter une fibrose pulmonaire)
les attentes sont cependant très modérées : les essais réalisés dans le traitement du SARS en 2006 ont montré des effets indésirables notables.

Important : on n’insistera jamais assez sur les danger des médicaments anti-inflammatoires prescrits à la phase aiguë d’une maladie infectieuse  

Les cellules souches

L’hypothèse avancée serait que les cellules souches pourraient accélérer la régénération pulmonaire.

 

Chloroquine / hydroxychloroquine

Activité antivirale in vitro … (SARS CoV-2)
Des tests menés dans dix hôpitaux chinois (Pékin, Hunan et Guangdong) montrent que les patients qui ont reçu de la chloroquine durant une semaine, présentaient moins de fièvre.

Ils ont récupéré leurs fonctions pulmonaires et ont guéris plus rapidement.
Étude clinique : le phosphate de chloroquine c’est révélé efficace dans le traitement de la pneumonie associée au COVID-19

La chloroquine est présentée comme un médicament de 2e intention par l’équipe de FAHZU

pour les patients entre 18 et 65 ans plus …

(si poids ≥ 50 kg 500 mg x 2 / jour ;
si < 50 kg: 500 mg x 2 / j les 2 premiers
jours, puis 500 mg / j pendant les cinq jours suivants).

Présentation (pdf de 10 p.) du Pr RAOULT montrant l’efficacité de l’hydroxychloroquine associé à de l’azithromycine pour faire baisser la charge virale (en 6 jours !) en précisant que les meilleurs résultats sont obtenus lors de la phase de début et non une fois que les poumons sont détruits et que le patient passe en réanimation ! 
Protocoles chloroquine/hydroxychloroquine selon le pays  (Chine, Corée, Belgique, Italie, Pays-Bas).
Au Maroc la chloroquine (+ Azithromycine) est en 1e ligne … 
L’Algérie adopte la chloroquine selon le protocole du Pr RAOULT
Utilisation de la chloroquine / Hydroxychloroquine dans le monde 🗺 

 

Autres possibilités 

 


Le 18 mars 2020
La Fondation Jack Ma et la Fondation Alibaba
partagent l’expérience du premier hôpital affilié à l’École de médecine de l’Université du Zhejiang (FAHZU),
qui était en première ligne du traitement au COVID-19 en Chine.
En élaborant le manuel de prévention et de traitement du COVID-19 

C’est un manuel qui regroupe l’expérience de toute une équipe qui a pris en charge 104 patients confirmés positifs au COVID-19 dont 78 dans un état jugé critique ou grave sans aucun décès de patient ou de contamination du personnel.


(plus d’infos sur Medscape et clinicaltrials.gov)


Histoire d’une pandémie
(page provenant du South China Morning Post)


A propos du Pr Didier RAOULT sur Wikipedia 
(son parcours est absolument impressionnant !!!
Il innove avec succès dans de nombreux domaines de la microbiologie : plus …

1er à utiliser le séquençage automatique pour identifier les bactéries,
1er installer les labos POC à l’hôpital,
en 1990 avec son équipe il découvre une centaine de bactéries pathogènes (dont 2 qui ont reçu son nom)
1er à isoler Tropheryma whipplei dans son labo
parmi les premiers à s’intéresser à la paléomicrobiologie , c’est à dire même si vous êtes mort au moyen âge vous ne pouvez pas échapper au diagnostic du Pr RAOULT !
Inventeur de la culturomique bactérienne (2008), dans un travail en 2012 cette technique a permis de réaliser 5 records du monde en bactériologie.

Suivi quotidien des chiffres de la pandémie du coronavirus est disponible sur le site de l’IHU méditerranée infection  

Une étude non encore validée qui parle d’une sensibilité du COVID-19 à la chaleur mais qui dit qu’il ne faut pas compter sur une disparition de l’épidémie à la venue des beaux jours. Pour en savoir plus le site south china morning post  

Les coronavirus selon l’anses (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire) 
Du fait de la gravité de cette pandémie tous les articles scientifiques y compris les prépublications sont disponibles gratuitement !

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :