Tables de rappelMind palaceMind maps 


J’ai fait des mind maps* pendant des années sans le savoir.

Pour moi c’était la seule façon d’apprendre mes cours.

J’avais procédé à des collages des différents chapitres de mes cours d’une façon hiérarchisée.
Et je me suis rendu compte que finalement les cours n’étaient pas si grands que cela,
et qu’il y avait toujours qu’un ou deux gros chapitres décourageants mais le reste était plus simple.

J’y rajoutais souvent des petits dessins ou des symboles
(comme une paire de ciseaux pour désigner la chirurgie par exemple… cela me faisait gagner du temps pour la prise de notes mais aussi pour la mémorisation).

Maintenant que j’ai eu l’occasion de découvrir le mind mapping
et de lire des livres sur le sujet,
je crois que tout le monde gagnerait à s’y mettre.

En Français (ou dans la Francophonie) on parle de :

  • cartographie de l’esprit,
  • de cartes heuristiques,
  • de cartes mentales ou
  • de cartes conceptuelles (avec la nuance qu’il n y a pas de texte sur les branches)

J’ai aussi trouvé que je n’avais rien inventé !

Le concept de mind map a été pensé par Aristote.  
On le retrouve dans des peintures résumant les principes de la médecine Tibétaine
(cf  image ci-dessous). 

Dans les notes de Léonard de Vinci.
Et bien d’autres pointures !

Peinture représentant les principes de la médecine Tibétaine
Par Sangye Gyamtso — Gyurme Dorje, Domaine public, sur Wikipedia  

On ne peut pas parler de mind map sans parler de Tony BUZAN,
psychologue Anglais né à Londres en 1942,
père  du mind mapping.
Il en établi les règles et a formé des instructeurs dans le monde entier.

Par ailleurs c’est un auteur prolifique qui a écrit plus d’une centaine de livres sur la mémorisation, la créativité, la lecture rapide et le mind mapping  traduits dans plus de 30 langues.

Il a aussi créé les championnats du monde de mémoire, The festival of the mind, the world wide brain club

Comment faire des mind map :

Après cet historique il faut parler des principes du mind mapping
(en m’inspirant de la littérature qui entoure le domaine dont bien sur les livres Tony BUZAN tels que « dessine-moi l’intelligence », « une tête bien faite »
et ceux d’autres auteurs comme « le mind mapping facile » de Remy ROULLIER,
« mémoriser sans peine … » de Xavier DELANGAIGNE. Et d’autres ouvrages encore…)

  1. Page orientée en mode PAYSAGE
  2. UNE IMAGE (en couleur si possible) au CENTRE ± titre
  3. Noter les IDEES FORCES (mots clé ou les sous titres)
    AUTOUR du titre dans le sens des aiguilles d’une montre
  4. COLORER les branches de différentes couleurs
  5. UN SEUL mot (ou image) sur chaque BRANCHE
  6. LETTRES CAPITALES
    (toujours plus lisibles que les minuscules) au moins sur les branches principales
  7. Rajouter des EFFETS 3 D pour mettre en exergue le TEXTE
  8. BRANCHE de la taille du MOT (ou de l’image)
  9. RAMIFICATIONS + fines que la branche d’origine
  10. Structure CLAIRE et ordonnée
    ± code de couleurs ± symboles

Ci-dessous résumé ces indications sous forme d’un petit mind map (fait à l’aide d’ImindMap® 10) 

Règles pour le mind mapping
Comment faire un mind map (Imindmap 10)

(et avec GeMMorg)

mind mapping gemmorg
Comment faire un mind map (GeMMorg)

Pour ceux qui préfèrent l’audio visuel vous trouverez cette vidéo de Tony BUZAN (5:00) 

en Anglais sur YouTube l’animation est déjà très clair et le sous titrage Français est disponible
(Aller à paramètres → sous-titrage → Traduction → Français) 

paramètres de sous titrage sur YouTube
Traduction

Dès à présent vous savez tout ce qu’il faut pour faire des mind map !
Il ne reste plus qu’à mettre en application :

UNE feuille (A3 pour débuter) en mode paysage et
DES crayons de COULEURS (ou des feutres)
et en avant !

Pour ses adeptes, les Mind maps sont des outils à tout faire:

  • liste de courses
  • planning hebdomadaire, annuel,
  • organisation d’une réunion, d’un voyage ou d’un événement,
  • management et bien sur
  • résumé de cours, de livres, de conférences et
  • prises de notes.

Lien non sponsorisés


Des formations certifiées existent sur le site de Tony BUZAN


Pour ceux qui n’ont pas le temps (ou la motivation)
de s’inscrire à des formations
on peut avoir recours
à des logiciels sur ordinateur

Les logiciels sur ordinateur sont la solution toute prête pour ceux qui n’ont pas beaucoup de temps et ne peuvent pas trop s’approfondir dans les règles et la pratique du mind mapping.

Souvent simples à utiliser, il y en a pour tout les goûts et tous les prix. (logiciels à essayer) la seule difficulté que l’on peut rencontrer c’est de mettre juste un SEUL MOT sur une branche
(on a du mal à sélectionner le mot juste on a souvent l’impression que ce n’est pas claire, pas assez précis)

UNE SOLUTION consiste à mettre les mots sur des branches qui se suivent (pour préciser le sens tout en gardant l’ouverture d’esprit créée par des mots isolés) jusqu’à mûrir son sujet et trouver LE MOT le plus adapté (de plus ce processus de recherche du mot clé permet de retenir l’information).

L’autre difficulté à laquelle on pourrait être confronté
c’est les images ou dessins à rajouter,
pour les réfractaires au dessin il faut savoir que la meilleure image
est celle que l’on peut dessiner facilement (et pas la superbe image HD)
et quand on n’est vraiment pas adeptes du dessin on peut se retourner sur le site gratuit the noun project  ou la page icon archive qui propose des icônes en couleurs.

Ou à des applications pour smartphone

Très simples à utiliser et permettent de faire des mind map
(à minima) facilement et rapidement.
Elles permettent de résumer des cours ou des livres assez rapidement*.

(Cliquer sur ce lien pour voir des Applications qui valent le détour +++)


Evolution 

L’utilisation des mind map ne fait que progresser dans le monde témoignant de leur efficacité !
Dans les pays Francophones le mind mapping commence à pointer du nez !

En France l’Education Nationale a commencé à s’intéresser aux mind maps (cartes heuristiques) depuis 2011 à titre expérimental. Elle en parle explicitement dans les programmes d’enseignement 2016 des cycles 3 et 4.

Un livre viens de paraître (2017) concernant l’usage des cartes mentales à l’école (cycles 1, 2 et 3)


Mis à jour Avril 2019


à suivre dans la partie méthodes Prise de notes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *